6 raisons de faire un Service Civique à l’étranger

Pourquoi faire un Service Civique à l’étranger ? Quelles sont les raisons qui poussent les jeunes de 16 et 25 ans à vivre une expérience internationale pendant plusieurs mois ? On découvre ça ensemble !

Peut-être que certains d’entre vous ont longtemps cherché des opportunités pour pouvoir partir dans un nouveau pays, sans vraiment y trouver leur compte. Vous souhaitez voyager, certes, mais donner du sens à votre départ est aussi un de vos leitmotivs. Il existe pas mal d’alternatives encadrées et valorisées : le Service Civique est l’une d’entre elles. 

Le Service Civique est une opportunité unique pour s’immerger dans un environnement différent tout en contribuant à une cause qui vous tient à cœur. Il peut se faire durant vos études, en année de césure, ou à la fin de celles-ci selon votre choix. C’est plus qu’un apprentissage de la vie, c’est un apprentissage de soi-même. 

Découvrez 6 raisons de faire un Service Civique à l’étranger et lancez-vous dans l’aventure. Vos proches ne pourront qu’être convaincus, promis ! 

Se familiariser avec le monde associatif et les enjeux de la société

La solidarité, l’environnement ou l’accès à la culture sont des domaines qui ont de l’importance pour vous. Vous avez déjà été bénévole dans une association française et/ou vous avez toujours voulu vous engager dans un autre pays. Vous voulez tout simplement voyager mais donner aussi du sens à votre aventure.

Dans tous les cas, si vous souhaitez vous mettre au service de tous ailleurs qu’en France, pendant quelques mois à une année, le Service Civique à l’international est fait pour vous.

(Re)trouver un objectif

Pour ma part, je me suis engagée pour sortir d’une période de ma vie que j’appelle « l’entre-deux ». En plein covid-19 et ayant tout juste fini mes études, j’ai tenté de postuler à des offres d’emploi mais sans succès. Les raisons étaient principalement liées à mon jeune âge et à mon manque d’expérience.

Quelque temps auparavant, deux amies en Service Civique dans l’association dans laquelle j’effectuais mon stage de fin d’études m’avaient parlé de leur expérience de volontaire. A ce moment-là, je ne connaissais ce dispositif que de nom. Mais elles avaient surtout insisté sur le fait que je pouvais avoir une autre expérience dans le social à l’étranger. Elles m’ont fait un sacré cadeau en m’en parlant, et je ne les remercierai jamais assez [Jeanne & Karine, si vous passez par là, cœur sur vous !].

En effet, pouvoir combiner mon désir de voyager tout en trouvant une mission dans mon domaine : c’était le parfait compromis. Je pouvais ainsi mettre le premier pied dans le monde du travail tout en ayant le second un peu à l’extérieur.

Gagner en expérience et en compétences

Berri-UQAM

Montréal | Canada, 2022. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Pour celles et ceux qui sont en plein questionnement quant à leur futur (personnel et professionnel), le Service Civique à l’international peut vous ouvrir de nouvelles portes. 

À travers ce cadre, vous pouvez vivre de nouvelles expériences, rencontrer de nouvelles personnes et prendre conscience de vos compétences déjà acquises en les mettant au service des autres. Parfois, on n’a effectivement pas assez de recul sur les savoir-faire et savoir-être accumulés avec le temps. C’est dans l’action et dans un domaine possiblement différent de l’habituel que nous pouvons les découvrir. 

De plus, en travaillant à l’étranger au sein d’une nouvelle équipe et auprès d’un public cible, vous développerez de nouvelles compétences : travail d’équipe, créativité, sens du relationnel, de l’accueil et de l’organisation, etc. Deux des savoir-être indispensables et attendus sont aussi l’autonomie et la capacité d’initiative.

On vous fera confiance et on attend de vous que vous apportiez votre pierre à l’édifice. Alors osez exprimer vos idées et prenez des initiatives !

S’ouvrir à de nouvelles cultures

Musée canadien de l'histoire - Gatineau | Canada, 2022.

Musée canadien de l’histoire – Gatineau | Canada, 2021. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Si vous êtes sur ce blog, c’est que vous avez une sensibilité particulière pour le voyage et tout ce qui gravite autour.

Le Service Civique à l’étranger permet de s’ouvrir à de nouvelles cultures et d’observer le monde sous un angle nouveau. En effet, vous avez l’occasion de vivre dans un pays étranger donc vous allez côtoyer des nouvelles traditions, vous familiariser avec une nouvelle langue et vous immerger dans de nouveaux modes de vie.

En habitant dans un pays différent du vôtre et en travaillant dans un domaine peut-être éloigné de vos études, vous pourrez rencontrer des gens de tous horizons et ainsi être plus ouvert à la diversité. Vous échangerez sûrement avec des personnes qui ont des valeurs et des croyances différentes de celles que vous connaissez, ce qui peut être qu’une expérience positive. Cela favorisera votre ouverture d’esprit et vous enrichira intellectuellement parlant. 

"Connais-toi toi même"

service civique à l'étranger

Danville | Canada, 2021. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Alors certes, en effectuant un Service Civique, on acquiert des compétences. Mais je pense que c’est aussi, et surtout, un apprentissage de soi-même

En fonction des situations que vous vivrez, au cours de votre mission ou en tant qu’expatrié à l’étranger, vous allez réagir de différentes façons, penser différemment et avoir un comportement singulier. Toutes ces petites choses sont analysables par vous-même : « Cette femme en situation d’itinérance m’a menacée et pourtant c’est de la colère que je ressens ? Pourquoi le discours de cet homme provoque-t-il en moi de la tristesse ? ». 

De même, certains évènements vont vous pousser à vous dépasser et à vous rendre compte que vous êtes capable de choses que vous ne soupçonniez pas. Par exemple : oui, je suis capable d’organiser seul, tant financièrement que sur le plan purement organisationnel, un voyage en avion avec des visites à New York.

Ainsi, en faisant face à un panel de situations qui sortent de l’ordinaire, dans un environnement nouveau, vous pourrez apprendre à mieux vous connaître

Grâce à ma mission au sein d’un centre de santé relationnelle, à son équipe très à l’écoute et tournée vers l’autre, et à mon groupe d’amis ultra-bienveillant, je suis sortie grandie de cette année. J’encourage tout le monde à se lancer dans ce genre d’aventure car ça ne peut que vous apporter du positif !

Faire partie d’une communauté

service civique à l'étranger

Mont-Orford | Canada, 2021. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Enfin, être en Service Civique, c’est faire partie d’une communauté. Vous n’êtes généralement pas la seule personne à effectuer une mission du même ordre dans votre pays d’accueil. Je suis partie à Montréal en même temps qu’une quinzaine d’autres services civiques, et j’ai appris une semaine avant le départ que j’allais avoir une binôme.

Je pense que cela dépend de chaque année, de chaque groupe, mais j’ai eu une chance inouïe d’être tombée sur cette promotion 2021/2022. Nous avons formé une bande d’amis très soudée pendant plus d’un an. Et ça a joué énormément sur toute mon expérience de volontaire et d’expatriée en tant que telle. 

C’est possible d’échanger avec des personnes qui vivent la même chose que vous (même dans des secteurs différents), de partir en vacances avec elles car les horaires de toutes les missions sont assez similaires, puis l’essentiel : de matcher facilement au niveau du caractère car au final, nous nous sommes tous engagés pour une cause qui nous tient à cœur.

Comme je le disais, ça dépend de chaque promotion. Mais je vous souhaite de tomber sur des gens aussi formidables que ceux que j’ai rencontrés.

Faire un service civique à l’étranger est une expérience exceptionnelle qui permet de découvrir de nouvelles cultures, de s’ouvrir à de nouvelles perspectives et de se développer personnellement et professionnellement. C’est un exercice riche en enseignements et en défis, qui peut être un véritable tremplin pour l’avenir. Alors n’hésitez pas à vous lancer dans cette aventure unique !

Une petite note pour cet article ?
(total: 13 • moyenne: 5)
Aussi, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux, merci ☺

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *