service civique à l'étranger montréal canada

Tout savoir sur le Service Civique à l’étranger

Vous voulez voyager, découvrir une nouvelle culture, un peu plus que le temps de quelques jours de congé ? Vous souhaitez vous engager dans une cause qui vous tient à cœur, et ce, dans un nouveau pays ? Alors le Service Civique est fait pour vous ! Mais avant de partir, voici quelques informations qui devraient vous éclairer sur le Service Civique à l’étranger.

Le Service Civique est un dispositif proposé par le gouvernement français qui permet à tout jeune de 16* à 25 ans de s’engager en France ou à l’étranger dans une mission porteuse de sens. Que vous soyez en fin d’études, en année de césure ou bien même que vous sortez du cadre scolaire : votre motivation est le seul critère.

À l’international, le Service Civique permet de vous ouvrir à de nouveaux enjeux, de changer votre vision du monde, de découvrir de nouveaux domaines d’activité et de développer des savoir-être et savoir-faire uniques.

Cet article vous fournit une présentation générale du Service Civique à l’étranger, liée à mon expérience personnelle.

Qu'est-ce qu'un Service Civique ?

Avant toute chose, une définition globale s’impose :

"Aux termes de l'article L.120-1 du code du service national, introduit par la loi du 10 mars 2010 relation au Service Civique, le Service Civique a pour objet de “renforcer la cohésion nationale et la mixité sociale en offrant à toute personne volontaire l’opportunité de servir les valeurs de la république et de s’engager en faveur d’un projet collectif en effectuant une mission d’intérêt général auprès d’une personne morale agréée”.

Le Service Civique est un engagement volontaire en faveur d’une mission d’intérêt général. L’objectif de la mission est d’être autant utile à l’organisme d’accueil, qu’au volontaire (vous) et à la société. Elle peut être de différentes natures, par exemple dans le domaine de l’environnement, du social, de la culture, de l’éducation ou encore de la santé.

Par le biais de ce dispositif, la jeunesse a un nouveau moyen de défendre ses convictions et d’impacter concrètement là où elle intervient.

Les conditions requises du service civique

Âge et qualifications

En théorie, le Service Civique à l’étranger est ouvert à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans si vous êtes en situation de handicap)

*Remarque : Pour les mineurs âgés de 16 et 17 ans, il faut une autorisation parentale et les conditions d’engagement sont particulières (en termes de nature de mission et d’heures consacrées à cette dernière). Ainsi, dans la pratique, de nombreux organismes ne proposent des missions qu’à partir de 18 ans, donc presque aucun mineur ne part à l’étranger. En effet, j’ai rarement vu de missions à l’international ouvertes à des jeunes de 16-17 ans. 

À l’inverse, j’allais sur mes 26 ans quand j’ai postulé, et les âges dans mon groupe allaient de 20 à 25 ans. Ne vous limitez pas !

En parallèle, les structures d’accueil ne se basent pas sur votre diplôme, vos formations ou compétences particulières. Seule la motivation doit compter. 

Durée de l’engagement du service civique

Les missions durent de 6 à 12 mois. Elles sont d’au moins 24h/semaine et 35h/semaine au maximum

Néanmoins, il est possible d’écourter sa mission : on parle de rupture de contrat anticipée. Si vous rencontrez des difficultés, et qu’aucune solution ne peut vous convenir après en avoir parlé à la fois à votre tuteur et à l’organisme, une rupture de contrat peut être effectuée. Vous rédigerez une lettre indiquant les raisons de votre choix et la transmettrez à votre organisme qui s’occupera d’acter la décision finale.

Avant le départ - formation & citoyenneté

Avant votre mission, vous bénéficierez d’une formation civique et citoyenne (FCC) avec deux volets principaux :

  • Un volet pratique avec la maîtrise des gestes de premiers secours en suivant la formation « Prévention et Secours Civiques de niveau 1 » (PSC1). Comptez une bonne journée (7h) dans un lieu de formation choisi par vos soins – mes frais d’inscription ont été remboursés par l’organisme franco-québécois avec lequel je suis partie.
  • Un volet théorique. Pour ma part, il a eu lieu lors de mes deux jours de préparation avant le départ.

Ces étapes sont obligatoires pour obtenir votre attestation de Service Civique à la fin de votre mission.

10 domaines d’intervention du service civique

montréal

Montréal | Canada, 2022. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

La mission est liée à un des dix domaines d’intervention jugés comme prioritaires pour la Nation. 

Favoriser la création de lien social avec le public cible de la structure d’accueil et l’encourager dans ses projets. Ma mission : accompagner les femmes en situation d’itinérance vers l’autonomie et lutter contre les discriminations.

Faire de la pédagogie et/ou de la prévention aux causes sanitaires et sociales. Mais aussi être à l’écoute des personnes malades ou âgées.

Favoriser l’accès à la culture pour tous et transmettre les valeurs.

Favoriser l’accès à l’éducation numérique ou générale pour tous.

Promotion des pratiques et valeurs sportives auprès de tous (esprit d’équipe, règles de jeu, effort, solidarité, etc.).

Sensibiliser aux enjeux de la protection de la biodiversité, et de manière plus large, de la planète. Agir à son échelle.

Favoriser à la fois le travail sur la mémoire pour comprendre le présent et les enjeux de l’avenir ainsi que la conscience des droits et des devoirs de chacun.

Aider directement les populations fragilisées à l’étranger à se développer localement + éveil des consciences.

Aptitudes et savoir-être face aux situations les plus extrêmes (auprès des sapeurs pompiers, des militaires de la sécurité civile, etc.)

Nouveauté 2021. Nombreux champs d’intervention : mobilité, mémoire et citoyenneté, éducation, sport, culture et loisirs, environnement et solidarité.

Retrouvez les témoignages d’anciens services civiques dans ces domaines d’intervention. 

Les missions peuvent ainsi s’effectuer au sein « d’organismes à but non lucratif ou de droit public qui font la demande » [service-civique.gouv.fr] comme des associations, des ONG, des services de l’Etat ou encore des établissements publics (écoles, musées nationaux, Pôle emploi).

Statut, indemnisation et congés

Attention au statut

Il est important que vous rappeliez à votre structure et à vous-même que vous n’êtes ni un salarié, ni un stagiaire ou un bénévole. Les tâches confiées doivent être inscrites en complément de ce qui est proposé par la structure d’accueil. La mission ne doit pas être indispensable mais doit ajouter une plus-value. 

Quel est le salaire d’un Service Civique ?

Ah les sousous ! Avant toute chose : ne partez pas en mission dans l’objectif de gagner de l’argent et d’économiser. Spoiler alert : vous serez en négatif tous les mois. Du moins, c’était le cas pour moi et mes amis en Service Civique à Montréal. Entre le logement, la nourriture, les sorties, etc. : les indemnités ne sont pas suffisantes pour vivre et profiter de la vie d’expat’. Car oui, on ne parle pas de salaire à proprement parler mais d’indemnités.

Après, vous avez un peu plus de chance que nous. Depuis le 1er juillet 2022, l’indemnité a été valorisée. L’Agence de Service Civique verse un montant de 541.17 € En plus, l’organisme avec lequel vous partez complète cette somme avec au moins 111,35 € ce qui fait un total de 652.52 €.

Il peut y avoir une légère majoration de l’indemnité mensuelle en fonction de votre situation. Renseignez-vous avant le départ

L’indemnité est versée directement sur votre compte français par l’Agence de Services et de Paiement (ASP).

Congés = voyager !

service civique

La Nouvelle-Orléans | Etats-Unis, 2022. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Vous bénéficierez de deux jours de congés par mois. Chaque demande s’effectue auprès de votre tuteur et se formalise selon les règles préétablies. 

En vous organisant bien, vous pourrez plus que profiter de ces moments off. Personnellement, je travaillais 30h/semaine sur 4 jours, donc mon week-end était de 3 jours. Nous étions plusieurs dans cette même situation. J’ai posé quelques jours à Noël, quelques jours en janvier pour faire du chien de traîneau puis tout le reste au printemps et en été. En les cumulant au début de ma mission et pendant l’hiver, ça m’a permis de partir en week-end chalets, à Ottawa et Québec city, à la Nouvelle-Orléans, à Boston, à Toronto et ses alentours, à New York ou sur l’Ile du Prince-Edouard.

Et promis, même en faisant 30h de travail par semaine, c’est possible de voyager ! Il suffit de bien s’organiser.

Alors un conseil : profitez à fond.

Une petite note pour cet article ?
(total: 4 • moyenne: 5)
Aussi, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux, merci ☺

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *