Service Civique à Montréal dans un centre LGBTQ+

Dans le cadre de la série « spécial invité », j’ai eu l’opportunité d’échanger avec Célia sur sa mission de Service Civique à Montréal, au Canada. Dans cette interview, Célia partage s expériences et ses ressentis concernant son engagement à l’étranger. Sa mission de Service Civique a été pour elle l’occasion unique de découvrir une nouvelle culture, de se confronter à des défis singuliers et de faire une différence significative dans la vie des autres. Découvrez dès maintenant les six questions auxquelles Célia a répondu. Encore merci à toi pour le temps accordé !

service civique montréal centre communautaire lgbt+ de montréal célia

L’Ascension | Canada, 2022. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Sa Mission

L’intitulé de la mission de Célia était : Mettre en valeur le patrimoine documentaire des communautés LGBT+ au Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal. Elle est partie avec l’OFQJ (Office Franco-Québécois pour la Jeunesse). Sa mission durait 30h par semaine à raison de 4 jours travaillés. Célia a débuté son Service Civique le 11 octobre 2021 et il a pris fin le 22 septembre 2022.

Que faisiez-vous avant de vous engager en Service Civique ?

J’ai fini mes études en info-com en septembre 2020. Après cela, j’ai eu la chance de trouver un emploi en France, dans un organisme finançant des projets pour les jeunes issus de milieux défavorisés. Ayant toujours voulu travailler dans l’associatif ou pour des causes engagées, ça a été vraiment une superbe expérience qui m’a appris beaucoup de choses.
Je pense aussi que c’est en partie grâce à cette ligne sur le CV que j’ai été sélectionnée pour partir en Service Civique ! J’ai travaillé là-bas pendant un an avant de m’envoler pour le Canada.

Pourquoi avoir choisi de faire un Service Civique, notamment celui que vous avez fait ?

Cela faisait plusieurs années que je voulais partir vivre une expérience à l’étranger. Sauf que je n’avais jamais eu l’opportunité durant mes études de partir en échange. Je savais que l’on pouvait postuler pour des Services Civiques à l’étranger, du coup, je regardais régulièrement les offres. C’était un moyen facile de se rendre à l’étranger à la fois pour une assez longue durée avec peu de contraintes mais aussi pour toucher un petit revenu. 

Je n’avais pas de pays particulier en tête. Mais quand la mission a été publiée, je me suis tout de suite dit que c’était celle-ci que je voulais. Je n’ai pas hésité une seconde à postuler

Présentez votre structure. Quelles ont été vos activités ?

Le Centre Communautaire LGBTQ+ de Montréal est, comme son nom l’indique, un organisme communautaire ayant pour mission d’accompagner les personnes de la diversité sexuelle et des identités de genre. Le centre a plusieurs projets dont la bibliothèque à thématique LGBTQ+ dans laquelle je travaillais principalement. 

Mes missions étaient reliées à la vie de la bibliothèque : accompagner les usagers, organiser des activités, promouvoir des livres et créer de nouvelles collections.
J’effectuais aussi des missions de soutien aux employés, notamment en communication et en création de contenu pour les réseaux sociaux. 
Enfin, j’ai également travaillé à l’accueil. On recevait directement les usagers et on les accompagnait dans la création d’une nouvelle adhésion au centre. De même, on accompagnait et redirigeait un public d’immigrants au Canada qui demande l’asile. Généralement, c’est en raison de leur condition sexuelle et de la dangerosité que cela représente dans leur pays d’origine.
service civique centre communautaire lgbt+ de montréal

Centre communautaire LGBTQ+, photo prise par Célia – Montréal | Canada, 2022. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Quels sont les moments les plus gratifiants que vous avez vécus pendant votre mission de Service Civique ?

J’ai beaucoup apprécié le fait de découvrir une nouvelle culture de travail dans un autre pays, notamment dans une structure assez spécifique puisqu’il s’agit d’un organisme communautaire.

J’ai eu la chance de travailler dans un environnement de travail safe et de rencontrer une superbe équipe de personnes engagées. 

Cela m’a aussi permis d’apprendre plein de choses sur la société québécoise et sur les communautés LGBTQ+ au Canada.

Comment votre mission de Service Civique a-t-elle influencé vos projets d'avenir ?

Ma mission a complètement influencé mes projets d’avenir. En effet, j’ai fait le choix de rester au Canada en PVT après mon Service Civique. Le Centre Communautaire LGBTQ+ m’a proposé un emploi pour lequel je suis actuellement en poste.

service civique montréal centre communautaire lgbt+ de montréal célia

Île-du-Prince-Edouard | Canada, 2022. © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite effectuer une mission de Service Civique ?

Lancez-vous ! C’est une super occasion pour s’engager et réaliser des tâches intéressantes. Le but d’un Service Civique est quand même d’en retirer aussi quelque chose personnellement. C’est donc une belle opportunité de modeler une mission à notre image et en fonction de ce qu’on aime faire ou pas.

Si je suis plus terre à terre, je pense aussi qu’il est important de prendre en compte le côté financier. Parce que les indemnités reçues permettent difficilement à elles seules de vivre, surtout si on doit payer un loyer.

Vous voulez partager votre expérience de Service Civique ? 

Retrouvez toutes les informations dans la partie collaboration. Puis envoyez-moi un mail à contact@goldenturtles.fr avec pour objet « témoignage de mission ». Nous discuterons alors pour publier votre portrait !

Découvrez également l’article sur ma mission de Service Civique à La Rue des Femmes, Montréal

Une petite note pour cet article ?
(total: 4 • moyenne: 5)
Aussi, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux, merci ☺

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *