PVT Australie : Témoignage de Lucille

Dans le cadre de la série « spécial invité », j’ai eu l’opportunité d’échanger avec Lucille sur son PVT en Australie. Dans cette interview, Lucille, française de 24 ans, vous fait un retour concernant son aventure à l’étranger. Entre arrivée encadrée par My Little France, puis une expérience de fille au pair et de Helpx, elle vous dit tout. Encore merci à toi pour le temps accordé !

PVT Australie retour

Byron Bay | Australie, 2023 © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Lucille, j’ai 24 ans et avant de partir en PVT en Australie, je travaillais en tant que photographe à Disneyland Paris.

Pourquoi avez-vous choisi de faire un PVT, en particulier en Australie ?

Je voulais découvrir une nouvelle culture, voir de nouveaux paysages et faire de nouvelles rencontres. L’Australie me semblait être un lieu idéal pour une nouvelle expérience.

Parliez-vous anglais avant de partir ?

J’avais de bonnes bases. J’avais déjà pris des cours d’anglais en Californie pendant 5 semaines, et dans mon ancien boulot il m’arrivait de le pratiquer. Je savais que je pourrais me faire comprendre.

Que faites-vous depuis votre arrivée en Australie ?

Actuellement, cela fait 6 mois que je suis en Australie. J’ai déjà pu visiter beaucoup de lieux différents et tenter de nouvelles choses. J’ai visité Brisbane, fait du snorkeling à Moreton Island, dit bonjour aux kangourous et koalas sur Stradbroke Island. Je suis partie pendant deux mois faire fille au pair dans une famille australienne à Moranbah. J’ai fait aussi du HelpX à Noosa. Et maintenant, je travaille en tant que housekeeper dans un hôtel sur Byron Bay.

Moreton Island, Australie |  photo prise par Lucille © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Avez-vous un logement ou vivez-vous en mode van-life ?

Je suis dans une collocation, je l’ai trouvé sur Flatmates. [note de Manon : hum, je l’ai trouvé ahah]

Avez-vous un emploi ?

Oui, je travaille en tant que housekeeper dans un hôtel sur Byron Bay. Une amie [note de Manon : moi mdr] à envoyer nos CV directement sur leur site Internet.

Êtes-vous partie seule en PVT ?

Je suis partie seule en Australie mais je me suis fait accompagnée par My Little France à mon arrivée. C’était moins stressant pour moi de me lancer dans ce projet en sachant qu’il y aurait quelqu’un à mon arrivée sur le territoire. J’ai par la suite rencontré Manon, et je partage depuis quatre mois environ mon aventure avec elle ! 

Comment avez-vous fait pour rencontrer des gens sur place ? Quelle a été votre meilleure rencontre jusqu'à présent ?

L’organisme My Little France m’a aidé dans la rencontre de premiers points repères. Puis les hostels ainsi que les groupes Facebook m’ont permis de rencontrer d’autres personnes. Dans la ville où je suis actuellement, mon travail m’a permis de me lier d’amitié avec de magnifiques personnes.

Je dirais que chaque rencontre avec qui j’ai tissé des liens à été ou est incroyable. Elles sont toutes totalement différentes. Mais Manon est celle dont je suis le plus proche, c’est d’ailleurs pour ça qu’on continue l’aventure ensemble.

PVT Australie retour

Brisbane | Australie, 2023 © 2 0 2 3  G o l d e n t u r t l e s

Qu'avez-vous le plus apprécié jusqu'à présent pendant votre PVT ?

Les rencontres et les expériences vécues. On vit tellement de choses en PVT que c’est comme des nouveaux chapitres d’un livre à chaque fois.

Avez-vous traversé des moments difficiles ? Comment les avez-vous surmontés ?

A la fin du Helpx, un des hôtes nous à fait, à moi et mon amie, vraiment peur. C’était le dernier jour alors on est juste partie le lendemain. Je dirais qu’être à deux par moments peut aider à surmonter certaines épreuves.

Quelles sont les plus grandes différences entre votre pays et l'Australie ?

Je dirais l’accueil des australiens. Ainsi que la façon dont on peut travailler et trouver un travail facilement.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui souhaite faire un PVT ?

De foncer, car ça sera l’expérience d’une vie.

Bonus : Pour vous, voyager c'est...

  • Découvrir de nouvelles choses, que ce soit dans le pays même où l’on se trouve.
  • Se découvrir soit même.
  • Sortir de sa zone de confort et faire des choses auxquelles on aurait jamais pensé.
  • Prendre des risques et voir ce qu’il va se passer.
  • Faire de nouvelles rencontres qui peuvent durer une journée ou des mois ou qui mèneront à de vraies amitiés.
  • Créer des souvenirs qu’on gardera pour nous, pour toujours.

Vous voulez partager votre expérience de PVTiste ?

Retrouvez toutes les informations dans la partie collaboration. Puis envoyez-moi un mail à contact@goldenturtles.fr avec pour objet « PVT Interview » ou envoyez moi un message sur Instagram. Nous discuterons alors pour publier votre portrait !

Une petite note pour cet article ?
(total: 3 • moyenne: 5)
Aussi, n'hésitez pas à le partager sur vos réseaux, merci ☺

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *